• frontpage1
  • frontpage2

Les membres de la tournée 2018

Voici la liste des six membres de la quatrième tournée européenne.

Guéshé Lobsang Norbou

Guéshé-la est originaire du monastère de Thiksey au Ladakh. Il a rejoint l'école du monastère de Séra Djé en 1986 où il a reçu pendant quelques années une éducation moderne. Après quoi, il a étudié la philosophie bouddhiste pendant 19 ans. Il a obtenu son diplôme de Guéshé en 2013.

C'est un expert en danse Cham, en rituels, en chant sacré et en débat dialectique. Il est en ce moment l'un des membres du bureau du khangtsène de Ngari.

Guéshé Norbou-la est le leader de la tournée.

 

 

Sonam Norbou

Né dans le village de Tangyar dans la vallée de Noubra près de Leh au Ladakh, il est devenu moine en 1994, à l'âge de 8 ans, au monastère de Sabou.
Sonam Norbou rejoint ensuite le monastère de Drépoung dans le sud de l'Inde où il étudie la philosophie bouddhiste pendant plusieurs années.
Après ses études monastiques, il retourne dans son monastère à Sabou au Ladakh et devient expert en rituels et en diverses pratiques, en danses masquées et en mandalas de sables colorés.
Sonam Norbou est expérimenté en rituels bouddhiques traditionnels et en performances.

 

Thoubtèn Stanzin

Né dans le village de Spithuk village, près de Leh, au Ladakh, il a pris l'ordination en 1990 à l'âge de 8 ans.
Il rejoint ensuite le monastère de Drépoung dans le sud de l'Inde où il étudie la philosophie bouddhiste pendant plusieurs années.
Après quoi, il retourne dans son village natal, étudier au monastère de Spituk les prières et les rituels, les danses masquées et les mandalas de sables colorés.
Il est expert dans les rituels traditionnels et les danses.

 

Tséwang Rinchèn

Né dans le village de Tangyar, dans la vallée de Noubra près de Leh, au Ladakh, il prend l'ordination en 1999, à l'âge de 7 ans, et rentre au monastère de Spituk.
En 2002, il rejoint le monastère de Tashi Lhunpo, dans le sud de l'Inde, où il étudie la philosophie bouddhiste.
En 2008, il retourne au Ladakh, au monastère de Spituk, et commence son apprentissage des rituels et des mandalas traditionnels de sables colorés..
Il est expert dans les rituels traditionnels et les performances sacrées.

 

Thoubtèn Nyima

Né à Dharamsala dans le nord de l'Inde, Thoubtèn Nyima est un guide de chant talentueux et un expert en rituels comme en débat dialectiques. Il réside au monastère de Dzonkar Tcheudé, dans le sud de l'Inde.

Thoubtène Nyima a participé à la permière tournée européenne en 2015.

Il a maintenant 53 ans.


 

 

Ngawang Cheusang

Né dans le village de Pèmpo près de Lhassa, au Tibet, en 1983, il prend l'ordination en 1997 et rejoint le monastère de Kundhenling au Tibet.
Il se familiarise avec les rituels, les sculptures, les chants et la création de mandalas de sables colorés au Tibet.
Il prend la route de l'exil en 2003 pour étudier la philosophie bouddhiste auprès de son oncle, le défunt Khènsour Rinpoché Jampa Tègchok, au khangtsène de Ngari du monastère de Séra Djé dans le sud de l'Inde.
Il est expert dans les prières et les chants traditionnels, les tormas, les danses masquées et la réalisation de mandalas de sables colorés.
En avril dernier, il a participé à la tournée du monastère de Séra Djé au Japon pendant un mois.

   

 

 

Une tournée européenne du khangtsène de Ngari

La tournée européenne du khangtsène de Ngari est organisée par "Les amis du khangtsène de Ngari" une association française crée pour aider les différents projets du khangtsène de Ngari.

 

Contactez-nous

Pour joindre les organisateurs de la tournée: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.